retour à la page "Zorro contre Monastorio"


7. Monastorio tend un piège


Elena Torres et sa mère sont toujours prisonnières au cuartel de Los Angeles. Don Alejandro va leur rendre visite et s’en trouve rassuré : les deux femmes lui assurent qu’elles sont bien traitées. Il leur confie alors qu’il a invité tous les grands propriétaires de la région pour organiser leur libération. Mais le caporal Sanchez, envoyé par Monastorio, les espionne et rapporte ces propos au commandant.


Le jour même, les Dons se réunissent ; ils semblent bien décidés à aider les prisonnières coûte que coûte. Leur décision est encore accrue par les propos d’un soldat ivre, qui leur rapporte que le commandant a forcé les prisonnières à déclarer qu’elles étaient bien traitées alors que ce n’est pas le cas.

Ils élaborent alors un plan pour libérer les femmes Torres : Don Alejandro ira demander à voir le commandant durant la nuit et, au moment où ils ouvriront les portes de la caserne, les autres hommes cachés dans les alentours passeront à l’attaque. Mais, ils ne se doutent pas qu’un homme de Monastorio les espionne... Diego tente de leur faire comprendre que leur plan est très risqué et qu’ils feraient mieux de patienter et de réfléchir, mais il n'est pas écouté.

 
Le soir de l’attaque, Diego refuse d’accompagner son père au cuartel ; celui-ci est très déçu.

Diego s’habille alors en Zorro car il se rend bien compte que son père et ses amis font une énorme erreur. Il pense se rendre à la caserne pour éloigner les soldats, pour que son père et les Dons puissent délivrer les prisonnières sans problème. 



Monastorio déjoue vite son plan : à la provocation du bandit masqué, il répond en  n'envoyant que quelques soldats à sa poursuite avec ordre formel de ne pas aller trop loin. Les autres soldats restent bien cachés dans la caserne. 

Zorro surpris du manque d'acharnement des soldats à le poursuivre comprend alors le plan de Monastorio : Pris au piège entre les soldats de la caserne et ceux qui rentrent au village, les Dons ne pourront plus s’échapper !


Zorro retourne donc précipitamment au cuartel et arrive juste à temps pour prévenir les amis de son père du piège qui les attend. Malheureusement, Alejandro est déjà entré dans la caserne. Zorro se précipite à son secours mais les lanciers qui ont bondi de leurs cachettes les assaillent de toute part. Alejandro parvient jusqu'au toit mais avant de sauté de l'autre coté du mur est gravement touché par une balle de Monastorio.  Zorro réussit après une lutte farouche à échapper aux soldats, et saute également de l'autre coté du mur récupérer Alejandro. 



Il l’emmène dans les bois et sème les soldats qui le poursuivent en accrochant sa cape à une branche qu’il fixe sur la selle de Tornado.

Don Alejandro délire :"Diego! ... Zorro, c'est presque comme  si je vous avais connu. Vous ressemblez tellement à quelqu'un que je connais ..." puis il s'évanouit.
Zorro très ému, se rend compte que son père est gravement blessé. Il le soulève pour l’emmener à l’hacienda.
 



 << épisode précèdent ; épisode suivant >>

retour à la page "Résumés des épisodes"